Projet Associatif

Projet associatif

MJC Le Rond-point

L’AIGLE

Notre association a suivi une démarche DLA pendant plus d’un an.

Notre objectif était de construire avec l’ensemble des administrateurs, des adhérents, des intervenants, des permanents et même avec des non adhérents notre projet associatif.

Nous avons pour cela utilisé des méthodes participatives afin que chacun puissent s’exprimer.

Cela nous permet aujourd’hui de proposer une synthèse qui est le fruit des orientations définies par tous et avec les mots de ceux qui ont participé.

Que ce soit pour les activités, les publics, l’accessibilité, les valeurs, les méthodes d’actions et les moyens, nous avons orienté notre projet en reprenant les mots qui composent le nom de notre association.

MAISON :

Il est essentiel que l’ensemble des personnes à la MJC se sentent « comme à la maison ». Au-delà des activités, la MJC se veut être un lieu d’accueil, de passage, de vie … une porte ouverte à tous, un 1/3 lieu.

Un endroit où vivre ensemble est naturel et où le faire ensemble est un réflexe …

Les notions de plaisirs, de partage et de bien-être font également partie des fondations de cette grande maison.

Des JEUNES :

Le nom d’un public spécifique dans un intitulé montre à lui seul l’attention particulière que nous pouvons lui fournir.

D’un point de vue anecdotique, les administrateurs de la structure se posaient la question peu avant de débuter le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) de conserver le mot jeune tellement ce public ne fréquentait plus l’association.

Le jeune a ainsi été remis au cœur du projet :

* Tout d’abord par l’activité : nous les avons écouté et avec eux, nous avons participé à la mise en place d’actions et d’activités que eux-mêmes souhaitaient.

* Puis dans un second temps avec un axe très fort d’accompagnement du jeune tout au long de son parcours et de sa construction citoyenne : au niveau de ses activités en favorisant l’acquisition de nouveaux savoirs être et savoir-faire, en développant son sens « politique » notamment avec l’utilisation de méthodes d’éducation non-formelle, d’éducation populaire. Mais aussi au niveau scolaire en s’ouvrant à l’accueil de stagiaires mais aussi au niveau de l’insertion professionnelle et de la formation professionnelle. Accompagner le jeune dans son parcours et sa construction citoyenne c’est aussi pour nous lui favoriser l’accès au dispositif de mobilité internationale et, favoriser et participer à son employabilité.

Au niveau terminologie, comment définit-on un jeune ?

Lorsqu’il est enfant, il est jeune …

L’accompagner dans son parcours comme évoqué précédemment c’est aussi revenir aux fondamentaux des naissances des MJC où le jeune était définit comme le jeune adulte …

Cette orientation d’accompagnement du jeune pour notre association est ainsi destinée à un large public.

L’ensemble des adhérents de la MJC a participé à un jeu qui consistait à définir différent mot : jeune faisait partie de la liste … Une réponse est revenue à plusieurs reprise :

JEUNE C’EST DANS LA TETE, C’EST UNE QUESTION D’ESPRIT !!!

De ce constat, le JEUNE constitue aussi pour notre association la porte d’entrée nous permettant de réfléchir et d’orienter nos démarches en direction d’autres publics :

* Enfance, Seniors et famille.

* Handicap.

* Public en Zone Urbaine Sensible ou provenant d’autres quartiers (non classés !!).

* Public féminin.

* Public en difficulté sociale.

* Public issu de l’immigration.

* Public en Zone Rural de Revitalisation ou d’autres campagnes (non classées !!).

ET DE LA CULTURE :

Une priorité de notre projet est de pouvoir rendre la Culture accessible pour tous :

* Au niveau financier

* En termes de diffusion

* En favorisant l’accès à des dispositifs spécifiques

* En utilisant des pratiques innovantes

* En déplaçant nos lieux d’activité

* Mais aussi en favorisant l’accès à notre site

* Etc etc …

Accessible POUR TOUS nous permet ici de faire résonnance une nouvelle fois à notre approche des différents publics.

Que chacun puisse accéder à la Culture c’est aussi pour nous permettre un accès à :

* L’expression artistique

* La musique

* Au bien-être

* Aux danses

* Aux sports

* Au numérique

* Aux initiatives culturelles et interculturelles

LE ROND-POINT :

Ce dernier aspect constitue la pierre angulaire de notre projet.

Le ROND POINT symbolise ce carrefour où convergent les liens entre les différentes activités et les différents publics.

Un croisement permanent entre l’humain, l’esprit créatif, l’émancipation, la construction et la citoyenneté.

Donner du sens à …

Le Rond-Point c’est aussi comprendre que peu importe la route que l’on prend elle permet de se rencontrer, de faire ensemble, de faire avec … de bien-vivre, de vivre ensemble.